Pages: [1]
Print
Author Topic: le directeur commerce France du conseil en immobilier Cbre. Second obstacle  (Read 790 times)
Zipseriphiemn
Hero Member
*****
Posts: 4297

80879609 currycarole6@gmail.com
View Profile WWW
« on: November 25, 2013, 06:10:08 PM »

se faire remarquer.  Le coup médiatique, c'est ce que cherche une enseigne avec un magasin éphémère. Un "pop up store" , explique Laurent Perret directeur du conseil Dia Mart In Situ.  Mais il peut aussi servir à préparer l'ouverture d'un magasin classique et, bien sûr, à vendre.  Sa durée de vie varie,Nike Store, tout comme sa surface et son emplacement. Pour certains, il n'est rien d'autre que le descendant des foires et marchés. Mieux  emballé . Et il plaît.  La demande est là, car les marques veulent rencontrer leur public , assure Christophe Cousin, le PDG de l'agence de communication Win Win, qui a accompagné Mercedes Benz lors de sa dernière opération.  Ce n'est pas qu'une mode , assure Thierry Bisseliches, le directeur général de my pop up store, qui propose du clefs en main sur ce créneau.  Quand une partie des ventes filent sur Internet,Nike Blazer Pas Cher, le point de vente éphémère fait partie de la réinvention du commerce.
Ce magasin pas comme les autres se heurte cependant à des difficultés. Trouver le lieu d'abord.  Comparé à d'autres pays, comme le Royaume Uni par exemple,Chaussures Nike Pas Cher, il y a peu de surfaces disponibles pour les "pop up stores". C'est pourquoi ils ne se généralisent pas ,Nike pas cher, estime Chris Igwe, le directeur commerce France du conseil en immobilier Cbre. Second obstacle, les propriétaires sont encore réticents à signer un bail précaire de 23 mois au maximum ou dérogatoire au bail commercial classique de 3, 6 ou 9 ans.  Nous profitons plutôt des opportunité de locaux inoccupés. Pour m'installer en centre ville, je compte sur mes relations avec des agents immobiliers locaux , explique Bruno Poncet, le dirigeant du distributeur Chronostock, spécialisé dans les ventes éphémères d'équipements de la cuisine à prix cassés.  Lorsque je choisis une galerie marchande,Chaussures Nike, je fais aussi appel à mon réseau. Mais les centres commerciaux ne sont pas les plus accueillants. Cela devrait changer car leurs gestionnaires savent qu'ils doivent faire tourner les enseignes plus rapidement.
Directrice marketing et communication de Klépierre, Sandrine Quesnel ne le contredit pas.  Nous allons essayer de prévoir la place pour des "pop up stores" dès la conception de nos centres. L'intérêt,Nike pas cher, c'est de montrer à un public qui vient en moyenne 2 à 3 fois par mois que l'on se renouvelle alors que l'on ne surprend plus avec des baux de 10 ans !  Klépierre et d'autres gestionnaires de centres commerciaux louent déjà des mètres carrés à des activités temporaires, pour des tournées publicitaires et des kiosques. L'opérateur de centres de magasins de marques à prix réduits Advantail a, lui, installé 5 unités éphémères au Nailloux outlet village, près de Toulouse.  Le "pop up store" sert surtout à louer temporaire
相关的主题文章:
 
 
   http://www.skinsight.com/info/forum/skin-conditions-and-skin-disease/skin-rash-and-itch/e-colcomores-comcongo
 
   http://janetabelson.org/comment/reply/5
 
   http://www.aspendigger.com/plus-de-1-000-concernaient-le-droit-%C3%A0-loubli
 
   http://www.mindu.org/
 
   http://janetabelson.org/comment/reply/5
 
   http://quintonandcharlotte.com/node/
 
   http://beta1.beatplay.com/user_blog.php
 
   http://zcluboftexas.org/joomla/index.php?option=com_kunena&func=view&catid=2&id=691960&Itemid=58#691960
Logged

Pages: [1]
Print
Jump to: